Les échanges culturels entre la France et Singapour [en]

La signature en 2009 d’un accord-cadre gouvernemental (MOU : Memorandum of Understanding) relatif à la coopération culturelle entre la France et Singapour a dopé les échanges culturels entre les deux pays et fermement établi la position de la France comme partenaire privilégié pour accompagner les ambitions singapouriennes. La France reste un pays de référence pour la richesse et la diversité de son offre artistique.

L’accord-cadre est à ce titre vital car il renforce les positions françaises sur un marché des loisirs culturels très concurrentiel. Au-delà de cet accord-cadre, la multiplication d’accords bilatéraux entre institutions (National Heritage Board et Réunion des Musées Nationaux-Grand Palais, Singapore Art Museum et Centre Pompidou, Musée du Quai Branly et Asian Civilisations Museum) ne fait que densifier cette coopération culturelle, dont le dynamisme s’étend à la sphère privée (ouverture de la Pinacothèque de Paris à Singapour en mai 2015). Cet engagement du gouvernement singapourien envers la culture française se traduit jusqu’en 2018 par un soutien financier conséquent pour la mise en place de projets français.

Festival VOILAH !

Tout en conservant ce volet de coopération significatif qui constitue un atout, tant en termes de diplomatie économique que de diplomatie d’influence, l’Ambassade a souhaité l’enrichir d’un volet programmation plus dynamique et plus visible aux yeux des institutions comme des citoyens singapouriens avec le festival VOILAH !.

Les échanges culturels entre la France et Singapour se développent dans les 5 domaines suivants :

Linguistique : promotion du français et ingénierie éducative

L’Institut Français Singapour assure la promotion de la langue français et la Francophonie à Singapour de plusieurs façons :

- Promotion des auteurs et professionnels de l’édition francophones

- Collaboration avec l’Alliance Française, premier opérateur de la Francophonie à Singapour. Forte de 4000 étudiants par an, elle organise la formation des professeurs de langue française, offre une médiathèque et propose un programme d’activités culturelles francophones tout au long de l’année (http://www.alliancefrancaise.org.sg)

- Dans le cadre du mois de la Francophonie en mars, IFS soutien la venue d’auteurs français, des spectacles en français, des conférences et la projection de film français sous-titré en anglais. L’IFS et l’Alliance Française sélectionnent par ailleurs un étudiant pour participer au Lab Citoyen, séjour culturel sur le thème des droits de l’homme.

- Soutien aux médiathèques et clubs francophones des écoles polytechniques et des universités, à l’Association des Professeurs de Français de Singapour (APFS), ainsi qu’aux French Alumni, association qui rassemble les anciens étudiants singapouriens qui ont étudié en France.

- Invitation de jeunes Singapouriens aux sessions Culture Lab (séjours-découverte de différents aspects de la culture française) et d’experts singapouriens aux sessions de formation « Courants du Monde ».

Arts Visuels, Design, nouvelles technologies et architecture

L’Institut Français Singapour soutient la venue d’expositions, d’artistes et d’experts français dans les musées, les galeries et les festivals singapouriens.
La collaboration au niveau du patrimoine et des musées est un axe prioritaire des échanges culturels entre la France et Singapour : MOU, accueil d’expositions, conférences.

Outre les expositions patrimoniales, entre dix et vingt artistes de France sont invités chaque année à Singapour par des galeries d’art ou par des institutions publiques.

Les artistes qui proposent des installations numériques, de lumière et multimédias sont particulièrement appréciés.

La photographie prend de l’importance dans le secteur des arts visuels à Singapour

Le secteur du design se développe rapidement à Singapour (saisons, conférences, création d’une université, incubateurs, actions vers les entreprises etc), et les enjeux d’architecture touchent de près la cité-état. A noter que l’architecte français Jean-François MILOU pilote la construction de la National Art Gallery qui ouvrira en novembre 2015.

Au sein des industries créatives, le jeu vidéo est l’un des secteurs multimédia en plus forte croissance à Singapour, et les français Ubisoft, Gameloft et plus récemment Ankama s’y sont installés. En octobre 2013, à l’occasion des « Innovative Days » organisés par UBIFRANCE, a été signé un Memorendum of Understanding (MOU) entre l’association le Game pour la France et la Game Exchange Alliance (GXA) pour Singapour.

Enfin, des Français qui vivent depuis longtemps à Singapour, prennent une part active à la scène locale, comme artistes et comme professeurs dans les écoles d’art pour certains : Gilles Massot, Jaba, Andrée Weschler, Isabelle Desjeux etc.

Spectacle vivant

L’Institut Français Singapour fait la promotion de la musique, de la danse et des arts de la scène français et soutient des collaborations dans ces domaines, en particulier via des représentations et résidences.

Les opérateurs singapouriens ont peu d’appétence pour les musiques actuelles françaises en dehors des DJs ou artistes de notoriété internationale. Le soutien de l’IFS joue donc un rôle crucial pour convaincre les opérateurs de prendre un risque sur des artistes français. Il est ainsi envisagé pour mai 2015, d’intégrer au festival Music Matters une Plateforme professionnelle française de musiques actuelles en Asie-Pacifique.

IFS soutient des compagnies locales qui mettent en scène des œuvres ou des spectacles français.

La danse et les spectacles destinés au jeune public rencontrent beaucoup de succès auprès du public singapourien.

L’opéra et la musique classique ont donné lieu à des projets franco-singapouriens.

Les arts de la rue et du cirque (en arts visuels et spectacle vivant) font partie des domaines où les échanges entre les deux pays se sont développés récemment.

Le désir de culture française se traduit aussi dans les échanges entre les écoles d’art singapouriennes et françaises et des programmes de résidences artistiques.

Livre et Débat d’idées

L’Institut Français Singapour promeut le Livre et les Débats d’idées et soutient des collaborations dans ces domaines, par le biais d’invitations d’auteurs et professionnels de l’édition (en particulier lors du Singapore Writers Festival), conférences, symposiums et expositions des enjeux locaux et globaux.

Un « French Corner » dans la bibliothèque nationale de Singapour, créé avec le soutien de l’Ambassade de France en 2007, met à disposition 1000 livres français dans une des quatre langues officielles de la cité-état, anglais, mandarin, tamoul et malais. Celui-ci devrait être déplacé en 2015, et actualisé par l’apport de nouveaux ouvrages contemporains.

Dernière modification : 06/06/2018

Haut de page