La mission Jeanne d’Arc en escale à Singapour [en]

Le Bâtiment de Projection et de Commandement (BPC) Mistral et la Frégate de type La Fayette (FLF) Courbet sont arrivés à Singapour ce vendredi 9 juin. La mission « Jeanne d’Arc » repose sur cinq objectifs. Le déploiement des unités de la Marine nationale dans des endroits stratégiques du globe, des actions de coopération notamment avec la marine britannique et américaine, le renforcement du rayonnement de la France, le soutien des exportations de Défense mais également la formation des officiers élèves. Déploiement opérationnel de 5 mois, la mission interarmées et interalliés « Jeanne d’Arc » est l’occasion pour les 137 élèves officiers de l’École navale, des écoles du commissariat des armées, de santé militaire et des affaires maritimes d’avoir une formation pratique en condition réelle.

Dans le cadre de la coopération interalliée, des membres de la Royal Navy ont embarqué pour les 5 mois de la mission avec 2 Merlins Mk3. La coopération franco-britannique, déjà très développée passe à un niveau supérieur cette année avec la prise de commandement de la « Combined task Force 150 » dans la coalition multinationale contre le terrorisme.

A l’occasion d’une conférence de presse organisée à bord du BPC Mistral, l’ambassadeur de France Marc Abensour et le Capitaine de Vaisseau Stanislas de Chargères ont présenté la mission « Jeanne d’Arc » ainsi que la présence de la marine française en Asie-Pacifique devant une dizaine de journalistes. Avec une population de 1.6 millions de français dans la zone Asie Pacifique, la France exerce également sa présence militaire dans la région grâce à 8 000 soldats, avions et vaisseaux.

Dernière modification : 12/06/2017

Haut de page