Hommage national au lieutenant-colonel Arnaud Beltrame [en]

La cérémonie d’hommage national au lieutenant-colonel Arnaud Beltrame, tué vendredi lors des attaques de Carcassonne et Trèbes, dans l’Aude, aura lieu mercredi 28 en France aux Invalides à partir de 11 h 30. Le personnel de l’ambassade s’est réuni aujourd’hui pour observer une minute de silence en hommage aux victimes de l’attentat de Carcassonne et de Trèbes, en présence de l’ambassadeur de France Marc Abensour et de la sénatrice Jacky Deromedi.

Vendredi 23 mars, des attaques terroristes ont eu lieu à Carcassonne et à Trèbes (Aude) faisant au moins quatre morts et quinze blessés, dont un se trouve toujours dans un état grave. L’assaillant a tenté de s’attaquer à des CRS à proximité d’une caserne, avant de prendre plusieurs personnes en otages dans un supermarché.

Le lieutenant-colonel de gendarmerie Arnaud Beltrame, Christian Medves chef du rayon boucherie, Hervé Sosna ancien maçon ainsi que Jean Mazières, viticulteur retraité originaire des environs de Trèbes ont été tués.

JPEG

Le lieutenant-colonel Arnaud Beltrame, officier adjoint commandement du groupement de gendarmerie départementale de l’Aude, a succombé, dans la nuit du 23 au 24 mars, aux blessures dont il a été victime lors de l’attaque terroriste survenue le 23 mars, dans un supermarché de Trèbes (11). L’officier est décédé comme il aura vécu, avec courage et abnégation.

Parmi les premiers engagés, à Trèbes, le 23 mars 2018, pour coordonner les opérations sur une prise d’otage dans le Super U, le lieutenant-colonel Arnaud Beltrame conduit la négociation avec le terroriste. N’écoutant que son courage, l’officier de gendarmerie n’hésite pas à se livrer au terroriste en échange de la vie d’une jeune femme. Grièvement blessé avant que ses camarades ne donnent l’assaut pour neutraliser le terroriste, il décède des suites de ses blessures le 24 mars 2018.

« Par son geste héroïque et son sacrifice, en toute connaissance du danger auquel il s’exposait, il est allé au bout de son engagement de soldat et de gendarme, a déclaré le général d’armée Richard Lizurey dans son hommage au gendarme décédé. Au nom de la Gendarmerie et en mon nom personnel, je lui exprime toute notre reconnaissance et notre admiration. Son sacrifice nous rappelle la valeur de l’engagement qui est le nôtre au quotidien, pour protéger la population ».

Dernière modification : 28/03/2018

Haut de page