Détaxe d’achats effectués en France

Depuis le 2 juin, le consulat reprend progressivement une activité normale dans le respect des mesures sanitaires préconisées par les autorités singapouriennes. Le consulat continuera de recevoir les usagers uniquement sur rendez-vous pris par pris en ligne en cliquant ici. Tous les visiteurs devront porter un masque, se munir de leur propre stylo noir et respecter strictement leur créneau horaire.

Pour nous contacter, cliquer ici.

Les personnes résidant à Singapour peuvent bénéficier de la détaxe pour des achats effectués en France. Elles doivent obligatoirement présenter les marchandises et le bordereau de détaxe au bureau de douane à la sortie d’un des pays de l’Union Européenne.

Il peut arriver que cette formalité soit rendue impossible pour des raisons indépendantes de la volonté du voyageur : retard du vol de correspondance, fermeture du bureau de la douane...

Dans ces circonstances, la Section consulaire peut, sur demande motivée et présentation des achats accompagnés de leurs factures, délivrer une attestation que l’acheteur soumettra (avec le bordereau) à la société de détaxe qui transmettra elle-même aux Douanes françaises.

Le consulat ne peut délivrer cette attestation que pour des achats effectués en France et depuis moins de 3 mois à compter du jour de l’achat.

Un droit de chancellerie d’une contre-valeur (en SGD) de 27 euros sera alors perçu par bordereau.

Les éléments à fournir pour obtenir l’attestation consulaire sont les suivants :
- Courrier (en français ou en anglais) expliquant les raisons du non-accomplissement de la formalité au moment du départ de France,
- Passeport (preuve de l’entrée et de la sortie de France)
- Billet d’avion retour à Singapour (idem)
- Bordereau de détaxe
- Marchandises
- Tout élément justifiant l’impossibilité de visa à la Douane


NB : La décision d’octroi du droit à remboursement est prise par la douane. Cette ambassade ne donne aucune assurance sur la décision que prendra la douane au vu de l’attestation délivrée. Le motif "arrivée tardive à l’aéroport" n’est, d’expérience, jamais retenu.

Dernière modification : 09/06/2020

Haut de page