Coopération spatiale entre la France et Singapour, l’innovation et le développement économique au cœur des nouveaux mondes de l’espace [en]

Vendredi 15 février 2019, Jean-Yves Le Gall, Président du CNES, a participé à la Global Space and Technology Convention (GSTC) de Singapour, événement annuel qui réunit les acteurs majeurs du secteur spatial. A cette occasion, il est revenu sur la place de l’innovation dans les programmes spatiaux. Cet événement a également été l’occasion de plusieurs rencontres, notamment avec Subra Suresh, Président de la Nanyang Technological University (NTU), des représentants de l’Economic Development Board (EDB) et de la Singapore Space Technology Association (SSTA), afin d’évoquer les coopérations entre les deux pays.

De gauche à droite : Beh Kian Teik, Queck Gim Pew, Jean-Yves Le Gall et Marc Abensour
De gauche à droite : Beh Kian Teik, Queck Gim Pew, Jean-Yves Le Gall et Marc Abensour
Interview de Jean-Yves Le Gall pour Channel NewsAsia
Interview de Jean-Yves Le Gall pour Channel NewsAsia
Intervention de Jean-Yves Le Gall au GSTC
Intervention de Jean-Yves Le Gall au GSTC
Interview de Jean-Yves Le Gall pour MoneyFM
Interview de Jean-Yves Le Gall pour MoneyFM
Jean-Yves Le Gall, président du CNES, et Marc Abensour, ambassadeur de France à Singapour
Jean-Yves Le Gall, président du CNES, et Marc Abensour, ambassadeur de France à Singapour

Aujourd’hui, l’innovation est un mot clé dans de multiples domaines. Pour innover, il faut être inventif mais aussi conscient des besoins d’autrui : une innovation de rupture est une idée qui rencontre sa cible. Depuis ses débuts, la conquête de l’espace est une longue histoire d’innovation, bien que les besoins actuels ne soient plus ceux d’il y a 50 ans. La lutte contre le changement climatique, le développement des échanges induits par la globalisation et la quête du savoir au travers du développement de grands programmes scientifiques, sont les enjeux de notre siècle. Le secteur spatial est également en pleine mutation du fait de la combinaison de plusieurs facteurs : multiplicité des acteurs étatiques et privés, nouvelles opportunités induites par la révolution numérique, progrès techniques tels que l’impression 3D, propulsion électrique ou encore miniaturisation des satellites.

Pour stimuler le secteur spatial et son développement économique, pour répondre aux besoins de nos sociétés et susciter l’intérêt du public pour l’espace, le CNES se positionne en tant que pôle d’innovation et entretient un dialogue régulier avec les différentes communautés d’utilisateurs de l’espace. Cela passe par plusieurs initiatives principalement organisées au travers de Connect By CNES. Définition de partenariats avec des pôles de compétitivité axés sur la technologie spatiale ou dans des zones extérieures à l’espace, présence d’experts dans différents incubateurs tels que Station F, transferts de technologies à l’industrie, développement du fonds d’investissement CosmiCapital dédié à l’espace ou encore lancement d’un concours international de l’innovation, telles sont les actions développées par le CNES pour rester au plus près des utilisateurs de technologies spatiales et demeurer un acteur incontournable du spatial de demain. Lors de ses entretiens avec la communauté spatiale de Singapour, Jean-Yves Le Gall a notamment échangé sur les suites du séminaire « Innovate Together in Space », organisé par le CNES et l’EDB en 2018. Des perspectives de coopérations sur des programmes de mini-satellites étaient au cœur des discussions.

La visite du Président du CNES était précédée mercredi 13 février par la tenue du séminaire « Space Tech for Mobility », co-organisé par le CNES et SG Innovate, qui a réuni un public d’une centaine de personnes autour d’échanges entre experts français et singapouriens de ce domaine, dont des membres de la FrenchTech : représentants de start-up et d’industries ou chercheurs, et qui a permis d’illustrer leur vision commune sur l’importance du développement de ce type d’applications spatiales.

Dernière modification : 18/02/2019

Haut de page