Coopération culturelle [en]

La signature en 2009 d’un accord intergouvernemental relatif à la coopération culturelle entre la France et Singapour, par les ministres des Affaires étrangères, a fortement soutenu les échanges culturels entre les deux pays et renforcé la position de la France comme partenaire privilégié pour accompagner les ambitions culturelles singapouriennes.

En 2019, les ministres français et singapourien de la Culture ont décidé de donner une nouvelle impulsion à la coopération culturelle en signant, le 12 novembre 2019 un nouvel accord à Paris. Les champs de coopération ont alors été élargis pour intégrer les priorités suivantes :

- Ingénierie culturelle et échange d’expertise professionnelle dans le secteur des arts et de la culture ;
- Développement des compétences des professionnels des arts et de la culture singapouriens ;
- Repérage des scènes artistiques respectives par les professionnels des deux pays ;
- Résidences d’artistes en France et à Singapour ;
- Co-productions franco-singapouriennes dans le domaine du spectacle vivant et co-commissariat d’expositions ;
- Échanges dans le domaine littéraire ;
- Participation des artistes français et singapouriens dans les événements culturels majeurs et les festivals des deux pays.

Cet accord renforce les échanges et les positions françaises sur un marché singapourien des loisirs culturels. Au-delà de cet accord, la multiplication des partenariats entre institutions (National Heritage Board et Réunion des Musées Nationaux-Grand Palais, Singapore Art Museum et Centre Pompidou, Asian Civilisations Museum et Musée du Quai Branly, National Gallery et Centre Pompidou, etc.) ne fait que densifier notre coopération culturelle, dont le dynamisme s’étend également au secteur privé.

Dans le cadre de la priorité du gouvernement français donnée au développement des industries culturelles et créatives françaises, Singapour fait partie des pays cibles pour la dimension internationale. Trois secteurs font l’objet d’une attention particulière : les arts visuels, l’industrie musicale et les programmes audiovisuels.

Voilah ! France Singapore Festival

Tout en conservant un volet de coopération institutionnelle significatif qui constitue un atout, tant en termes de diplomatie économique que de diplomatie d’influence, l’Ambassade de France a souhaité également l’enrichir d’un volet de programmation plus dynamique et plus visible aux yeux du public en donnant, en 2019, une forte impulsion au Voilah ! France Singapore Festival.

À travers ce festival, l’objectif est de renforcer les liens entre la France et Singapour par une offre évolutive et diversifiée dans les domaines de la culture, de l’éducation, de la science, de l’art de vivre et du sport. Pour chaque édition, les grandes institutions singapouriennes publiques et privées sont mobilisées. Le travail de programmation se fait en étroite collaboration avec ces dernières afin de renforcer l’ancrage local du festival. Depuis 2019, il intègre en son sein le French Film Festival.

Les échanges culturels entre la France et Singapour se développent spécifiquement dans les quatre domaines suivants.

Arts visuels, design et architecture

Répondant aux priorités stratégiques communes aux autorités françaises et singapouriennes dans les domaines muséal et patrimonial, l’Ambassade de France à Singapour soutient la venue d’expositions, d’artistes et d’experts français dans les musées, les galeries et les festivals singapouriens.

Les créations artistiques innovantes, les installations numériques, de lumière et multimédias sont particulièrement appréciées par un public singapourien sensible et réactif aux nouvelles technologies.

Le secteur du design se développe rapidement à Singapour (saisons, conférences, création d’une université, incubateurs, actions vers les entreprises, etc.), et les enjeux d’architecture et de préservation du patrimoine touchent de près la cité-État.

Enfin, les Français établis durablement à Singapour prennent une part active à la vitalité artistique de la scène locale, en tant qu’artistes, éducateurs, curateurs, etc.

Spectacle vivant et musiques

L’Ambassade de France à Singapour fait la promotion de la musique, de la danse, ainsi que des arts de la scène et de la rue français, en apportant son soutien aux partenaires locaux qui souhaitent présenter des artistes et travaux en lien avec la France.

En ce qui concerne les musiques actuelles, Singapour est une véritable plateforme qui permet de comprendre et d’aborder les marchés régionaux. La diversité des communautés qui constituent l’identité de la ville se retrouve dans les différents acteurs de la classe créative singapourienne. Leur excellente connaissance des spécificités des marchés de l’Asie Pacifique permet ainsi aux professionnels singapouriens de coordonner les stratégies régionales de développement.

La musique française est bien représentée à Singapour, notamment les esthétiques classiques, contemporaines et électroniques. Les solistes français de stature internationale viennent régulièrement collaborer avec le Singapore Symphony Orchestra (SSO) et le Yong Siew Toh Conservatory of Music. Les différentes salles de musiques actuelles et les clubs (Zouk, The Avenue, Cé La Vi, etc.) accueillent tout au long de l’année les DJ français (Roche Musique, Ed Banger). Enfin la coopération avec les promoteurs locaux (Collective Minds, Tropika SG, Figure8 Agency) permet d’inscrire la scène française indépendante dans le paysage musical singapourien.

La danse est également bien représentée à Singapour avec des collaborations régulières avec le Singapore International Festival of the Arts, l’Esplanade – Theatres on the Bay (da:ns) et les compagnies de danse indépendantes (T.H.E Dance Company, Frontier Danceland, etc.). Les spectacles destinés au jeune public rencontrent un franc succès auprès du public singapourien.

Les arts de la rue et du cirque sont également présents avec des collaborations régulières avec le programme Arts in your Neighbourhood du National Arts Council, le Night Festival organisé chaque année par le National Museum of Singapore, Flipside de l’Esplanade – Theatres on the Bay ou encore les programmes réguliers de Gardens by the Bay.

Le désir de culture, de création et d’expertise françaises se traduit aussi au niveau des échanges avec les écoles d’art singapouriennes et leurs centres d’art affiliés (LASALLE ICA, NTU CCA, NAFA Art Galleries, etc.) avec lesquels des programmes de résidences artistiques sont régulièrement montés.

Lettre d’information sur la filière musicale en Asie

L’Ambassade a lancé depuis 2019 une lettre d’information sur la filière musicale en Asie, à télécharger ci-dessous.

PDF - 851.2 ko
Lettre d’information sur la filière musicale en Asie (novembre-décembre 2019)
(PDF - 851.2 ko)
PDF - 779.9 ko
Lettre d’information sur la filière musicale en Asie (janvier 2020)
(PDF - 779.9 ko)
PDF - 764.3 ko
Lettre d’information sur la filière musicale en Asie (février 2020)
(PDF - 764.3 ko)
PDF - 906 ko
Lettre d’information sur la filière musicale en Asie (mars 2020)
(PDF - 906 ko)
PDF - 1014.6 ko
Lettre d’information sur la filière musicale en Asie (avril 2020)
(PDF - 1014.6 ko)
PDF - 3.9 Mo
Lettre d’information sur la filière musicale en Asie (mai-juin 2020)
(PDF - 3.9 Mo)

Livre et débat d’idées

L’Ambassade de France à Singapour promeut la littérature et le débat d’idées et soutient des collaborations dans ces domaines, par le biais d’invitations d’auteurs et professionnels de l’édition (en particulier lors du Singapore Writers Festival) à participer à des conférences, symposiums et expositions aux enjeux locaux et globaux.

Un « French Corner » dans la National Library Singapore, créé avec le soutien de l’Ambassade de France en 2007, met à disposition 1 000 livres français dans une des quatre langues officielles de la cité-état, anglais, mandarin, tamoul et malais.

Opportunités de financements dans le domaine de la culture

Un recensement (non exhaustif) des différents dispositifs de financement proposés par les pouvoirs publics français et leurs différents relais afin de soutenir la coopération culturelle entre la France et Singapour est présenté dans le document ci-dessous :

PDF - 978.7 ko
Opportunités de financements dans le domaine de la culture (France-Singapour)
(PDF - 978.7 ko)

Programmes audiovisuels

Cinéma

L’Ambassade de France à Singapour développe la présence du cinéma français en soutenant à la fois son exploitation commerciale et sa diffusion culturelle, et en œuvrant en direction d’une plus grande diversité culturelle pour que les cinématographies locales trouvent également leur place. Cela se concrétise par un appui financier attribué aux distributeurs et aux festivals indépendants, la mise en réseau des cinéastes, et le soutien aux institutions.

Les aides françaises pour le cinéma

Historiquement, la France a toujours soutenu l’expression culturelle des artistes dans le monde entier. À ce titre, elle dispose d’outils qu’elle propose pour favoriser la diversité culturelle et permettre aux cinéastes qui le souhaitent de trouver les moyens de concrétiser leur production.

L’Ambassade de France à Singapour renseigne les acteurs locaux sur les différents dispositifs que l’on trouve en France et en Europe pour soutenir les cinéastes asiatiques : Fonds aide au cinéma du monde, ateliers et festivals, résidences d’artistes, crédit d’impôt, soutien à la distribution.

Pour plus d’informations, téléchargez la brochure réalisée par l’Ambassade :

PDF - 463.6 ko
French and European Support for Film Production and Distribution
(PDF - 463.6 ko)
Où voir des films français à Singapour ?

L’Ambassade de France à Singapour cherche à implanter durablement le cinéma français à Singapour et dans la région par un soutien actif aux distributeurs locaux. A Singapour, les films français sont régulièrement projetés au Projector, aux Shaw Lido Theatres, dans les cinémas de Golden Village.

L’Alliance française de Singapour dispose aussi d’une salle numérisée où une programmation française est proposée.

De nombreux festivals permettent également de voir des films français : European Union Film Festival, Francophonie Festival, French Animation Film Festival, French Film Festival, Perspectives Film Festival, Singapore International Film Festival, etc.

Comment tourner à Singapour ?

Pour tourner à Singapour, les journalistes étrangers et tout membre d’une équipe de tournage – s’ils ne sont pas sponsorisés par une agence gouvernementale pour couvrir un évènement – doivent obtenir un « Miscellaneous Work Pass » (MWP). Pour plus d’informations, téléchargez le document suivant :

PDF - 149.3 ko
Les conditions de tournage à Singapour (2020)
(PDF - 149.3 ko)

L’Ambassade de France à Singapour soutient les studios, les écoles et les collaborations afin de faciliter son implantation sur le marché asiatique : facilitation des échanges universitaires et de mobilité étudiante, invitation de professionnels pour des masterclasses, organisation de rencontres entre professionnels.

Les projets de coopération permettent aussi de valoriser la production asiatique sur la scène internationale et en France en particulier : invitation d’artistes au Festival et Marché du Film d’Animation d’Annecy, accompagnement des agences gouvernementales chargées de la promotion du secteur.

Médias

L’Ambassade de France à Singapour soutient les médias français dans l’extension de leur distribution dans la région, tout comme les médias étrangers qui souhaitent bénéficier de l’expertise française.

Il est le relais de France 24 et RFI dans sa recherche de nouveaux partenaires et effectue une mission de veille pour pouvoir renseigner tous médias français désireux de s’implanter dans la zone.

Pour les médias locaux, des programmes régionaux tels que le 4M mis en place avec Canal France International, opérateur public en charge de la coopération Média, permet des rencontres et des échanges entre les journalistes de toute une zone, et des discussions sur des thématiques et des enjeux contemporains.

Numérique

L’Ambassade de France à Singapour construit des ponts entre la France et l’Asie du Sud-Est pour permettre la création et la diffusion de projets artistiques numériques dans le secteur des réalités immersives (réalité virtuelle, réalité augmentée..),et du jeu vidéo. Au sein des industries créatives, le jeu vidéo est l’un des secteurs multimédias en plus forte croissance à Singapour et les Français Ubisoft, Gameloft et plus récemment Virtuous et Ankama s’y sont installés.

Dernière modification : 27/07/2020

Haut de page