Conférence sur le dictionnaire Grand Ricci et sur l’écriture chinoise à la Résidence de France [en]

Le 9 octobre, l’Ambassadeur de France à Singapour M. Marc Abensour a ouvert les portes de la Résidence de France pour accueillir une conférence sur le dictionnaire Grand Ricci et les premières formes d’écriture chinoise en présence de M. Claude Haberer, président de l’Association Ricci et du Professeur Olivier Venture, maître de conférence à l’Ecole Pratique des Hautes Etudes.

Le Grand dictionaire Ricci de la langue chinoise est composé de sept volumes de plus de 1 200 pages chacun, recensant 13 500 sinogrammes, et environ 300 000 entrées de termes ou expressions. Il s’agit donc du plus grand dictionnaire chinois-français jamais réalisé, et probablement de la plus grande encyclopédie du chinois vers une langue occidentale.

M. Claude Haberer, président de l’Association Ricci qui édite le dictionnaire Grand Ricci, a expliqué à la quarantaine d’invités comment cette immense projet avait été réalisé.

Mr Claude Haberer, Chairman of the Ricci Association
Mr Claude Haberer, Chairman of the Ricci Association
Prof. Olivier Venture, Lecturer at Paris-based Ecole Pratique des Hautes Etudes
Prof. Olivier Venture, Lecturer at Paris-based Ecole Pratique des Hautes Etudes

M. Olivier Venture, professeur à l’Ecole Pratique des Hautes Etudes de Paris, est intervenu sur les premières formes d’écriture chinoise sur bronze et os, à partir des travaux du père Lefeuvre.

Le père Jean Lefeuvre (1922-2010) fur ordonné prêtre dans la société de Jésus à Shanghai en 1952 et fut un des pionniers de l’étude des premières formes d’écriture chinoise : les « jiaguwen », inscriptions sur les omoplates et carapaces et les « jinwen », inscriptions sur les récipients en bronze.

Le père Lefeuvre a écrit de nombreuses publications sur ce sujet et a contribué à la rédaction du premier dictionnaire multilingue de caractères chinois trouvés sur des bronzes de Chine, Le Dictionnaire français-anglais-chinoise moderne Ricci des caractères sur bronze (à paraître).

Lors de l’événement, l’Ambassadeur de France M. Marc Abensour a déclaré : "J’espère que cet événement sera le point de départ de futures collaborations entre sinologues, sinophiles et chercheurs de de France et de Singapour."

Dernière modification : 11/10/2017

Haut de page